Articles les plus consultés

dimanche 9 novembre 2014

Mamy boom ! ! ! !



Bonjour,

Aujourd’hui, je voudrais vous parler des sentiments
 qui m’animent actuellement et qui,
je pense, devraient faire réfléchir de nombreux parmi vous. 

Je ne veux pas faire de cet écrit une généralité 
mais je souhaiterais que mon analyse puisse servir à d’autres.
Je traverse actuellement une période difficile et 
suis habitée par un mal être que j’ai du mal à définir. 

Ma petite maman nous a quitté brutalement le 3 novembre 2004 
et depuis, j’avoue avoir du mal à refaire véritablement surface. 
Bien sur, ma peine est immense 
mais je suis certaine qu’il n’y a pas que cela.

J’ai eu la chance d’avoir des parents formidables 
qui m’ont inculquée en douceur des principes fondamentaux
qui ont fait de moi ce que je suis actuellement 
et je ne les remercierais jamais assez pour cela.

Mon père disparut lorsque j’avais 17 ans ;
 maman et moi-même, mîmes de nombreuses années à accepter son absence.
Je pense que la situation était complètement différente
 car la seule présence de ma mère me sécurisait et me rassurait ; 
le noyau familial existait toujours et je me sentais encore protégée.
A présent et bien qu’énormément entourée,
 je me sens seule avec une impression de vide immense.

Serais-je devenue adulte aussi brutalement ?

Cela est difficile à définir mais il faut bien avouer
 qu’inconsciemment le bien-être douillet 
dans lequel je vivais depuis de nombreuses décennies a soudain disparu et 
je me trouve désormais confrontée à la dure réalité de la vie.

Bien sur, j’ai depuis longtemps appris à gérer ma vie comme tout le monde
mais je faisais toujours en sorte que maman sache tout,
je lui parlais de tous mes problèmes
ce qui entraînait toujours des discussions enrichissantes. 
J’ai encore tant de choses à lui dire, à lui parler de mes projets et
obtenir son avis sur les orientations que je compte prendre.
 Il va falloir que je m’habitue à cet isolement
 et je sais que cela sera très dur ; mais j’y parviendrai.

Beaucoup d’entre vous doivent penser qu’il était temps
 que je prenne conscience d’être passée du statut d’enfant du baby-boom,
sixties et autre age tendre à celui de mamy boom
 ( peut être dans le coup mais quand même mamy boom ! ! ).

Mon réveil fut brutal et sans concession,
 mais il faut bien reconnaître que je ne suis pas la seule dans cette situation.
 En ce qui me concerne, la transition se fit rapidement
 alors que pour de nombreux d’entre vous, 
 celle-ci a du se faire par paliers successifs.

D’enfant surprotégée, j’ai l’impression d’être passée directement
 à la fonction de grand-mère……………………..

Ne croyez surtout pas que je vais sombrer dans la dépression :
 loin de moi cette éventualité ! ! 
Maman était une femme de décision avec un très fort caractère 
et par respect pour elle, 
il me faut réagir et honorer ainsi sa mémoire.
 Par contre, elle trouverait certainement normal que je m’interroge un tant soit peu.

Voila, vous savez tout ou presque sur les sentiments qui m’habitent actuellement.
 Je pense que le temps sera le meilleur médicament .

Merci de vos passages et commentaires.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire