Articles les plus consultés

vendredi 7 novembre 2014

Le Caire : La villa Hindoue du Baron Empain



LA VILLA HINDOUE DU BARON EMPAIN A HELIOPOLIS

Bonjour,

Héliopolis, le nouveau Caire, dont je vous ai montré,
il y a quelques temps des photos doit beaucoup
à son promoteur le baron Empain.

Il désirait un ensemble urbain cohérent inspiré des cités-jardins,
avec de nombreux immeubles aux architectures intéressantes.


La villa hindoue est un immeuble inspiré des temples indiens
qui a servi de résidence au baron Empain lors de ses séjours à Héliopolis



Le palais en 1920

Érigée à l'entrée du quartier Héliopolis, dans le nord du Caire,
sur un terrain de 12,5 hectares,
la "villa hindoue" n'appartient plus à la famille Empain.
Conçue et réalisée par l'architecte français Alexandre Marcel,
qui a par ailleurs construit le cinéma La Pagode à Paris,
la villa fut vendue en 1955 à une famille saoudienne.

Négligé par ses nouveaux propriétaires, le bâtiment tombe en ruine.
Aujourd'hui, de nombreux égyptiens Français et Belges
souhaitent en faire un musée ou une fondation.

la villa actuellement ! ! ! !
  


Mais qui était Edouard Empain (1852 - 1929)

ce fut un grand industriel et financier Edouard Empain est né le 20 septembre 1852 à Beloeil.
 Issu d’un milieu modeste, il fera la fortune de sa famille.
Il a révolutionné le transport ferroviaire urbain et dirigé de nombreuses sociétés.

Deux créations feront son renom : le métro de Paris et 
les Ateliers de Constructions électriques de Charleroi. 

En 1907, Edouard Empain reçoit le titre de baron. 
Bien décidé à réaliser son dernier rêve, il se lance dans un vaste projet immobilier.
Il achète plusieurs millions de mètres carrés au gouvernement égyptien
et entame la construction de maisons et immeubles.

C'est la naissance de la ville d'Héliopolis, dans la banlieue du Caire.

Décédé en 1929 à Woluwé, le Baron Empain sera définitivement inhumé
dans la crypte de la basilique d’Héliopolis, au centre de sa "cité-jardin".
Innovateur et homme d’affaires accompli, le Baron Empain était aussi mécène.
La communauté scientifique a ainsi pu bénéficier de son important soutien.


La "villa hindoue", que le baron Edouard Empain a fait construire au début du siècle
aux environs du Caire, est abandonnée et fermée au public.
La rumeur la dit hantée ! ! ! !

Le palais du baron qui avait échoué entre les mains d’investisseurs 
égypto-arabes qui projetaient de construire un hôtel super-luxe est racheté.
Les façades des rues du centre sont ravalées et
les édiles s’en prennent même à des contraventions architecturales qui semblaient définitives.
Un rêve pour les Héliopolitains qui espèrent seulement
 qu’après les feux d’artifice et le carnaval les autorités ne retourneront pas
 à leurs vieilles habitudes.
Car s’il faut attendre le prochain centenaire…



En 1998, le baron Edouard-Jean Empain,
petit-fils du baron Edouard,
se disait prêt à construire en Egypte
une nouvelle Héliopolis
pour satisfaire un rêve de famille.

Des investisseurs égyptiens semblent
séduits par ce projet.
La nouvelle Héliopolis saura-t-elle mieux résister à la cupidité des promoteurs ?

Il précise vouloir être enterré en Egypte,
dans la crypte de la Basilique,
aux côtés de son père et de son grand-père.






Merci de vos passages et à tout soudain ! ! ! 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire