Articles les plus consultés

jeudi 4 août 2016

Egypte, Louxor, Medinet Habou ou le temple des ''millions d'années'' de Ramsès III





Les murs me parlent ! ! ( article écrit en 2007 )

Je reviens d'une semaine passée à Louxor
durant laquelle j'ai eu la chance
de pouvoir visiter un endroit que je ne connaissais pas encore:
je veux parler du temple de Medinet Habou




*´¨ ) ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨) (¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•-->

Situation,
Tout d'abord; il vous faudra vous rendre
sur la rive ouest du Nil appelée aussi le domaine de l'éternité
et une fois arrivé aux Colosses d'Aménophis III,
vous devrez tourner sur votre gauche afin de découvrir
le magnifique site de Medinet Habou.


Celui-ci tire son nom d'une petite ville d'époque chrétienne
comme retrouvé mentionné dans des écrits coptes.
Il faut d'ores et déjà vous préciser que ce site s'étend
sur une surface de 7000m2 en faisant ainsi l'ensemble de ruines
le plus considérable après celui de Karnak.

.*´¨ ) ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨) (¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•-->

Le site,
Je dois vous dire que ce temple fut à son origine
construit par Hatshepsout et Thoutmosis III
puis subit nombre de modifications et
d'agrandissements pendant 1500 ans.

Il fut dédié à Ramsès III sous la 19 ème dynastie
(nouvel empire soit vers 1550-1070 av, J,C. )
qui le nomma le temple des ''millions d'années''.

Il s'étend sur plus de 7 000 m2
et devint très rapidement ''le Temple'' de la rive ouest.
Son emplacement ne pouvait que lui porter chance
étant donné qu'il se trouve sur la butte de Djémé
où étaient enterrés les huit dieux primordiaux
auxquels l'Amon de Karnak venait rendre visite une fois l'an.

Tout cela pour vous dire que ce temple ne pouvait
qu'avoir une destinée fabuleuse.

*´¨ ) ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨) (¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•-->

Le temple et ses transformations au fil du temps
Après le règne de Ramsès III,cet endroit
devint le centre administratif de Thèbes Ouest ( 20 em dynastie ) .
Puis, plus tard, il servit de refuge
pour les ouvriers de Deir el- Medineh
et les paysans attaqués par les pillards à la 21ème dynastie.

Beaucoup plus tard, soit entre environ 1070 à 341 av.J.C.
, dans la période que l'on pourrait nommer :
le déclin de l'Empire pharaonique,
on y enterre les ''divines adoratrices'' ou
épouses mystiques du dieu Amon.
Puis vint l'époque chrétienne pendant laquelle
la seconde cour fut transformée en église et
où des maisons d'habitation s'élevèrent dans l'enceinte du temple.

Par la suite, cet endroit fut abandonné et
se trouva ensablé. En 1858, il fut visité par A.Mariette
et est à ce jour restauré par l'institut de Chicago
dont je vous parlerai un peu plus loin,

.*´¨ ) ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨) (¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•-->

La visite en général
Elle s'effectue obligatoirement dans un axe est-ouest.
Une fois arrivé sur le site,
vous serez surpris de voir
qu'un gigantesque mur d'enceinte en fait le tour.
Vous découvrirez tout d'abord le pavillon royal
 qui est en fait une entrée monumentale
constitué d'une tour à étage surmontée d'un pavillon crénelé .
Cet endroit constituait les appartements du roi
et il n'est pas exclu que Ramsès III y fut assassiné.
Selon un papyrus retrouvé,
Ramsès III aurait employé 62 626 personnes
à son service dans ce temple:
ceux-ci étaient constitués en majorité de prisonniers de guerre.
Cette petite précision vous donne ainsi
une idée de la grandeur de cet endroit.
Ensuite se trouve une magnifique esplanade
qui est bordée d'édifices d'époques différentes.
A droite, donc au nord, nous trouvons
un petit temple de la 18 ème dynastie
édifié par Hatshepsout et modifié par Touthmôsis III,
mais cet endroit fera l'objet d'une description
plus détaillée de ma part plus loin dans cet avis.

Je m'étendrai également plus longuement
sur les chapelles funéraires des divines adoratrices
que nous trouvons sur la gauche de cette esplanade.
Pour accéder à la première cour,
il vous faudra passer sous le premier pylône
qui décrit des scènes de guerre:
pharaon vainquant ses ennemis en les tenant par les cheveux.
Il est à remarquer que ces derniers
ne portent pas de sandales, symbolisant ainsi leur soumission.
Cette cour comporte aussi de nombreuses scènes de guerre
notamment contre les libyens -
scène intensifiée par un relief en creux très profond
jouant ainsi avec les ombres et les lumières.




Nous y remarquerons de belles sculptures
dans la pierre représentant des peuples lointains
sous forme de captifs noirs et asiatiques.




On peut aussi y admirer de nombreuses représentations
de Ramsès III sur son char accompagné de son lion familier.

C'est dans cette cour que se trouve la ''fenêtre d'apparition''.

Il s'agit d'une ouverture se situant dans le mur de gauche
qui servait de façade au palais royal et
d'où le roi apparaissait à la foule lors des fêtes religieuses.
Après avoir traversé un autre pylône,
se trouve alors la seconde cour ou cour des fêtes
bordée à l'entrée et au fond
par de magnifiques portiques à colonnes à chapiteaux.
Sur les murs, toujours ornés de scènes militaires,
nous découvrons le recensement des vaincus
en comptant les tas de mains coupées et de phallus
ainsi que le roi ramenant les captifs en laisse.
Je ne pourrais vous décrire toutes les admirables scènes
découvertes lors de cette visite
mais je me souviens tout particulièrement
de celle de la chasse aux taureaux sauvages
dans les marais située dans la première cour
au revers du premier pylône.

Nous trouvons ensuite une première salle hypostyle
comportant des colonnes et des ruines de salles latérales.

Suivaient une seconde salle hypostyle,
des salles annexes et
trois sanctuaires dédiés à la triade thébaine
(Principales divinités de Thèbes soit Amon
, son épouse Mout et leur enfant Khonsou ).

Reste encore, la salle du trône
comme vous pourrez constater sur la photo
prise à la tombée du jour faisant ressortir
tout le caractère mystérieux de cet endroit.




Vous pouvez alors ressortir du temple
et vous rendre dans ce que l'on appelle les magasins:
ceux-ci sont situés de part et d'autre des deux cours.
On y accède en se dirigeant sur la gauche
ou la droite du premier pylône.

De cet endroit vous pourrez admirer la vallée des reines
et constater que des maisons genre troglodytes
ont été percées à même les contre forts du mur d'enceinte.
Vous y découvrirez également les murs d'enceinte et
vous émerveillerez sur les scènes y figurant.

.*´¨ ) ¸.•´¸.•´¨) ¸.•*¨) (¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•-->

Ma visite en particulier
Pourquoi ce titre, me direz vous?
La réponse est simple.
Nous nous sommes rendues sur ce site avec une amie
qui connaissait un archéologue de l'institut Chicago,
François G pour ne pas le nommer
avec qui nous avons effectué une grande partie de la visite.

Moment de bonheur extrême car
découvrir un tel endroit avec un spécialiste
est une denrée rare qu'il faut savoir apprécier.
Au début de cet article,
je vous ai dit que cet ensemble avait débuté
par la construction sous la 18 ème dynastie
d'un petit temple dédié à la reine Hatshepsout
( qui serait née vers 1495 av. JC. en l'an 12 du règne d'Aménhotep 1er.
A sa naissance; sa mère se serait écrié: '' Hat-Shépésout''
ce qui veut dire : elle est à la tête des nobles dames:
d'où l'origine de ce nom suivant la légende…… )
A la mort de celle-ci, son successeur Touthmôsis III
s'efforça de faire disparaître son souvenir
en martelant ses représentations et notamment
celles la montrant revêtue du costume de pharaon.
Il garda néanmoins celles la montrant
en tant que simple épouse de Thoutmosis II.

Donc, ce petit temple situé à droite dans l'esplanade,
est actuellement en cours de restauration
par l'Institut Chicago qui, depuis 1924 s'occupe
de cet endroit magique s'il en existe ! ! ! !

Maintenant, j'aimerais vous parler de notre guide d'un jour,
François qui se trouve être spécialiste en écriture démotique.
Mais qu'est ce, me direz vous?
Lorsque l'on sait: cela est simple.
Vous connaissez certainement les hiéroglyphes
dont Champollion perça le secret.
Cette écriture utilise des silhouettes d'êtres ou éléments:
elle n'était utilisée que par les scribes et
nécessitait une grande expérience.
Aussi, les anciens égyptiens utilisèrent
une forme beaucoup plus abrégée et cursive:
l'écriture démotique qui devint l'écriture de tous les jours.




Nous eûmes ainsi le grand honneur de visiter
ce petit temple non encore ouvert au public
et qui ne le sera peut être jamais………

Voila, vous savez tout ou presque,
si ce n'est que ce fut un véritable plaisir
que d'effectuer la visite en sa compagnie.

Imaginez vous que tous les murs lui parlent:
ce n'est pas comme pour nous où
toute inscription est un véritable mystère ! ! ! !

Comme je voudrais posséder sa science:
je suis certaine que je passerais tout mon temps à découvrir
la magie de cette civilisation passée ! ! ! !

François nous expliqua quelques rudiments
des écritures anciennes et
attira notre attention sur une phrase
se trouvant à l'entrée des chapelles funéraires
des divines adoratrices.

En effet, il est précisé une phrase ''magique''
sorte d'appel aux vivants
qui est une formule gravée contenant
une requête adressée aux passants,
leur demandant de nourrir et de prendre soin des défunts.
''Vous qui aimez la vie etc etc''.

Ces chapelles possèdent encore une table des offrandes
conservée dans un état splendide et
sur laquelle vous pourrez remarquer l'emplacement des mains.




J'espère de tout cœur vous avoir donné envie
de visiter ce site peu prisé des touristes
car vous ne le regretterez certainement pas.

Cet avis donnera peut être envie
à ceux qui sont déjà venus au pays des pharaons
de revenir pour cette simple visite…………………..

Merci de vos lectures et commentaires;

L'esplanade centrale.

Pavillon.

Magasins

Scènes de chasse .


Le palais royal à la tombée du soir.




Merci de vos passages et à très bientôt ,




5 commentaires:

  1. Bonjour Anne Marie,
    Je reviens sur ton blog et je vois que tu n'as aucun commentaire. C'est bizarre car j'en ai posté un il y a deux ou trois jours.
    Bon on va voir si ça fonctionne.
    Je te disais que je ne l'avais pas vu quand on est venu. Pourtant, on s'est arrêté près des colosses de Memnon. On n'a pas eu le temps certainement, il fallait toujours courir.
    Bisous et bonne journée

    RépondreSupprimer
  2. et voilà qui est génial..........merci pour le lien...............

    RépondreSupprimer
  3. Merci les filles ! !
    Un nouveau blog, c'est toujours difficile mais je vais m'y tenir !
    Bisous de la mer rouge

    RépondreSupprimer
  4. te souhaite une bonne journée....
    bien chaud en Alsace pour une fois...30°

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne journée aussi à toi !
      Pour vous,dimanche il fera plus frais...pas nous...grrr ! !
      Bisous de la mer rouge

      Supprimer